Femmes avant et pendant la ménopause

Dans la préménopause, le cycle change chez beaucoup de femmes. Souvent, il devient plus court et surtout irrégulier. La probabilité d’une grossesse diminue, mais reste néanmoins tout à fait réelle. Certains troubles gynécologiques peuvent augmenter : par exemple des myomes – épaississements bénins de l’utérus – ou une endométriose – accumulation chronique et douloureuse de tissus de la muqueuse utérine dans la cavité pelvienne. Au début de la ménopause, des saignements abondants ou prolongés peuvent devenir un problème pour la femme, provoquant une carence en fer et un état d’épuisement.

Dans cette phase de la vie, Mirena® propose une solution contre les symptômes précités : un SIU hormonal peut ralentir la croissance de myomes, réduire l’abondance des saignements, et assure en outre une contraception fiable. D’une manière générale, il est recommandé d’appliquer une méthode contraceptive jusqu’à l’âge de 51 ans environ.

Pour les femmes prenant des œstrogènes dans le cadre d’un traitement de substitution hormonale, le SIU hormonal est un complément idéal. Le gestagène de Mirena empêche la prolifération de la muqueuse utérine. Les femmes n’ont donc plus de saignement menstruel. (Les femmes suivant un traitement de substitution hormonale sans Mirena® continuent à avoir des saignements réguliers.)