Stérilet hormonal avant et pendant la ménopause

Gabriela, 49 ans (employée de banque)

J’ai longtemps pris la pilule. Aussi après la naissance de mes deux enfants (14 et 17 ans). A mon âge, je ne voulais plus avoir à penser tous les jours à prendre un médicament. Je n’étais pas non plus à l’aise à l’idée de prendre des oestrogènes pendant aussi longtemps. Lors d’une consultation chez ma gynécologue, je lui ai demandé de me présenter des alternatives. Après un long entretien de consultation, j’ai opté pour le « stérilet hormonal Mirena ». Et je n’ai pas regretté cette décision jusqu’à présent. J’avais, certes, un peu peur avant de me le faire poser, mais je me suis rendue compte après que cette peur était totalement injustifiée. Les premiers mois, j’avais encore des spottings de temps en temps. Mais comme ma gynécologue m’avait prévenue, je n’étais pas inquiète. Avec le temps, mes règles sont devenues moins abondantes. Au bout de quelques mois, je n’avais plus que de légers saignements tous les 2 à 3 mois. Depuis, je me suis déjà fait poser le deuxième stérilet. Le stérilet Mirena, je ne le sens pas du tout, je n’ai plus mes règles et je n’ai pas de problèmes à ce niveau-là. Je me sens très bien et tout à fait en sécurité.