Préparation du col

Une préparation médicamenteuse du col utérin avant une intervention (pose d’un DIU/SIU, hystéroscopie ou curetage) permet de réduire sensiblement le risque de lésions du col ou d’une perforation de l’utérus. Ceci est documenté par de nombreuses études et fait désormais partie de toutes les lignes directrices s’appuyant sur une base factuelle : celles de l’OMS, du RCOG au Royaume-Uni ou de l’ANAES en France.

Notamment chez les jeunes femmes, en présence d’anomalies cervicales et en cas d’opérations antérieures ou d’interruption de grossesse après les trois premiers mois, une préparation médicamenteuse du col est recommandée.

Une application de routine est judicieuse du point de vue médical, et peut être mieux intégrée dans le cycle de travail du cabinet ou de la clinique qu’une démarche sélective.

  • Si seule une faible dilatation est nécessaire (DIU/SIU, hystéroscopie):

    misoprostol (Cyprostol®) – 2 comprimés (400mcg) par voie sublinguale 1 heure ou par voie orale/vaginale 3 heures avant l’intervention.

    En alternative 1 comprimé d’Arthrotec® oral et 1 comprimé de Cyprostol® sublingual.

  • Si une dilatation plus importante est requise (état après conisation ou autre opération, état après pose difficile de DIU/SIU):

    mifépristone (Mifegyne®) –1 comprimé (200 mg) oral 24 à 48 heures avant l’intervention.

–       En cas d’analgésie insuffisante, éventuellement en plus une anesthésie locale intracervicale