Pose indolore

La pose aussi indolore que possible du SIU hormonal devrait être assurée pour toutes les patientes, notamment celles qui n’ont pas encore accouché par voie vaginale. A cet effet, on dispose essentiellement de trois stratégies très efficaces :

  • Préparation du col : la préparation médicamenteuse du col de l’utérus est très efficace, et fait l’objet d’un chapitre séparé.(link einfügen!)
  • Dilatateurs coniques au lieu de bougies de Hegar : la forme conique permet de doser la dilatation bien plus précisément qu’avec des instruments à forme parallèle comme les bougies de Hegar. On induit ainsi moins de douleurs. Un autre avantage est la diminution du risque d’infection, car il suffit d’une seule introduction à travers le col, au lieu de la dilatation répétée avec des bougies de Hegar de différents calibres. On peut ainsi procéder plus rapidement, ce qui est également moins pénible pour la patiente. Les dilateurs Denniston (pdf Denniston_Dilators)  ou le cervicomètre Hamann, www.zervikometer.de. développé spécialement pour la pose de DIU/SIU, sont des instruments bien adaptés.
  • Anesthésie locale intracervicale : si des douleurs apparaissent au niveau du canal cervical lors de la pose d’un DIU/SIU, une anesthésie locale constitue un moyen très efficace de les réduire. Il suffit généralement de quelques petits dépôts de 2 à 3 ml au total d’un anesthésique local au niveau du col intérieur et extérieur.

Dans certains cas, la pose du SIU sous anesthésie générale peut également être une option. L’anesthésie peut être courte et superficielle, car la dilatation est très brève et n’induit que peu de douleurs.

.

Vidéo sur la pose de Mirena: